02.10.17
Image Combien coûte une assurance habitation ?

Combien coûte une assurance habitation ?

Il semble difficile d'estimer avec précision le prix de l'assurance adapté à chacun, car les offres sur le marché sont considérables. Alors, comment trouver le meilleur prix pour l'assurance de son logement ?

Les tarifs selon le temps et l'espace

En France, les coûts des assurances varient selon la localité. Effectivement, les observateurs ont constaté en 2015 que la Corse représente la région française où les primes d'assurances sont les plus élevées. Le tarif moyen est par ailleurs égal à environ 510 euros pour un appartement et autour de 710 euros pour une maison. Du reste, les propriétaires de cette région payent en moyenne 755 euros contre plus de 480 euros pour les locataires. Il est également important de noter la différence considérable entre le coût d'assurance de la résidence principale (moins de 590 euros) et la résidence secondaire (presque 1050 euros).

Chaque année, les assurés connaissent un prix des assurances plus ou moins stable sur le sol français. Effectivement, le tarif annuel moyen d'une assurance est d'environ 285 euros en octobre 2016. Ce coût montre une baisse de 0,17 % par rapport à l'année précédente. Du reste, les observateurs notent une diminution atteignant les 4,66 % en un an ! Cette baisse concerne spécialement l'assurance des maisons. D'ailleurs, les chiffres parlent d'un prix mensuel moyen de 350 euros. Pour estimer le tarif, les assureurs se réfèrent donc au lieu et aux caractéristiques du logement.

Le calcul du coût d'assurance

Le prix du contrat dépend également de la formule sélectionnée (assurance de base, intermédiaire ou couverture maximale). De plus, la taille du foyer (nombre des personnes à charge), la nature du logement (studio, maison, 3 pièces…), la valeur des biens jouent un rôle décisif au calcul du tarif. L'assuré se doit alors de vérifier que le montant indiqué correspond à la catégorie à laquelle il appartient. Les biens assurés sont par ailleurs soumis à un indice de vétusté (la dépréciation de sa valeur en raison de son ancienneté, son usure ou de son mauvais entretien).

Afin de fixer un prix exact au contrat, l'assureur s'appuie sur les sources d'incertitudes comme la fréquence des sinistres et le coût des sinistres. Ainsi, la prime est égale à la fréquence des sinistres multipliée par le sinistre moyen. Pour anticiper les effets de l'érosion monétaire (perte du pouvoir d'achat), les assureurs prévoient une indexation des couvertures (réajustement des cotisations selon la hausse des prix concernant un domaine particulier), des franchises, la cotisation sur l'indice FFB (calcul d'évaluation du coût des éléments dans la construction d'un logement)…

Le recours aux comparateurs

La comparaison des prix des assurances semble capitale afin de repérer la formule la mieux adaptée. Plusieurs sites proposent, en outre, aux usagers de comparer les assureurs sur le marché. Leur service est, d'ailleurs, libre et sans engagement. Majoritairement, les comparateurs en ligne collaborent avec les sociétés d'assurances. Avantageusement, cette solution offre non seulement un gain de temps considérable, mais elle favorise également l'économie du budget. De plus, cet outil permet de faire jouer la concurrence offrant la meilleure formule.

Pour comparer, le client se dirige vers le meilleur site de comparaison. Puis, il demande de comparer les tarifs des compagnies d'assurance. Le site demandera alors de remplir les formulaires mentionnant les informations sur le logement à assurer. Après cette opération, le comparateur questionne les compagnies et envoie la réponse aux intéressés. Ce résultat sert de base pour la comparaison. Toutefois, les clients doivent inspecter minutieusement le montant de la franchise, les garanties et les exclusions.